Retour Accueil    Les Alpilles

C'est ainsi que l'on appelle le terrain de Saint Rémy de Provence/Romanin par assimilation à la chaîne montagneuse située au sud et qui, par vent de mistral, permet le vol de pente sur sa crête. De par sa situation bien particulière, le terrain est équipé d'un treuil qui permet aux planeurs basés de rejoindre cette pente dans les meilleures conditions. 

Le terrain aujourd'hui : une piste au pied de la pente, seul le matériel a changé.
Le treuil permet de voler à peu de frais et, surtout, sans nuisances sonores, comparé au remorquage, utilisé lorsque le vent est au sud ou que le treuil a des soucis.
Vu de l'arrière, ç'est encore plus impressionnant !
Le "K13" confortablement installé sur la pente.

 



Il fût, entre les deux guerres, le théâtre de vols spectaculaires  de la part de pionniers comme Joseph Thoret qui fût le découvreur du site et des records de durée  y furent établis après la seconde guerre mondiale par des femmes et des hommes d'exception qui ont ainsi relancé la pratique du vol à voile.


 

 

 

La plaque commémorant les exploits du découvreur et l'avion (*) avec lequel il pratiquait son art, on est loin d'un planeur et pourtant, ce diable d'homme arrivait à tenir l'air moteur calé avec ce "fer à repasser" pendant des dizaines d'heures !

 

 

 

 

 

(*)  :  les puristes ou les spécialistes remarqueront que ce n'est pas tout à fait vrai: c'est un "moderne" Morane 317 à la place du 315, désolé je n'en ai pas de photo, mais c'est pratiquement la même machine, à part le moteur et les roues !...

 

La plaque commémorative des records de durée féminins et masculins.
On voit encore en bout de piste les restes de l'installation d'éclairage de la pente installé pour les records ! Y avait des Watts !!!
La technologie avoue son age ! La nature reprend peu à peu ses droits.