Le TATOL

Son nom de baptême vient de sa décoration, reprise de celle d'un CAP 232 réel aux couleurs d'un tristement célèbre pétrolier auquel je ne voulait pas faire de pub, aussi j'ai inversé les syllabes du logo... L'être suprême qui nous surveille a dû me punir car cet appareil pourtant joli était en fait un piège au sens premier du terme et n'a jamais voulu marcher correctement.

Le fuselage seul

Cellule assemblée avant entoilage

En compagnie du BB Jodel, on peut apprécier la différence de géométrie

Première sortie dans la neige

Qu'il est beau !